Nouveau sur le site? Lisez notre

GUIDE POUR DÉBUTER
Noomind-test

Noomind: analyse du produit et test

Voilà un nouveau type d’article qui nous a beaucoup été sollicité. Les tests de produits! Et quoi de mieux pour commencer que d’analyser un produit made in France: Noomind.

Dans les tests, j’analyserai les ingrédients et le dosage du produit pour voir s’ils ont un sens logique et si le produit est bien ou mal conçu. Vous découvrirez donc quels ingrédients sont responsables des effets, si leur dosage est suffisant, et mon avis ainsi que mon expérience avec le produit.

Mon premier test porte donc sur Noomind, que j’ai essayé pour vous pendant 30 jours.

Les promesses de Noomind

Sur le site web de Noomind, on peut lire que ce stack de 5 nootropiques (tous naturels !) augmente l’énergie physique et mentale, améliore la capacité à rester concentré et vigilant, et en conséquence, améliore la productivité. Tout ce qu’on recherche en premier chez un nootropique.

On peut aussi y lire qu’il diminue le stress et l’anxiété. Sur les effets à plus long terme, on nous indique qu’il améliore les facultés d’apprentissage ainsi que la mémoire.

Dans la théorie, c’est donc un stack de nootropiques très polyvalent qui permettrait de fournir la plupart des bienfaits que les nootropiques sont capables de nous apporter.

Une offre alléchante donc, surtout que la boîte d’un mois est à 39€, soit 1€30 par jour, ce qui est très honnête.

Voilà donc les promesses de Noomind. Mais qu’en est-il vraiment?

Analyse des ingrédients et dosage de Noomind

Caféine – 100mg

Le premier ingrédient est tout ce qu’il y a de plus classique. 100mg de caféine correspond à ce que l’on trouve dans une tasse de café. Ni trop haut, ni trop bas, c’est un dosage qui permet d’en tirer les bienfaits, sans subir les effets secondaires que certains rencontrent parfois (nervosité ou agitation). Le rôle de la caféine dans ce stack est d’apporter énergie physique et mentale, et d’améliorer la concentration.

L-Théanine – 200mg

Le deuxième ingrédient de Noomind est la L-Théanine, un acide aminé retrouvé dans le thé vert. Si vous êtes un lecteur assidu de mon site, alors vous savez déjà que c’est un nootropique qui va très bien avec la caféine. C’est d’ailleurs systématiquement le cas chez les utilisateurs de L-Théanine. Pourquoi? Car il existe un effet synergique entre celle-ci et la caféine qui en a conquit plus d’un… Et moi le premier! C’est le stack de base pour tout utilisateur de nootropiques qui se respecte.

En effet, utiliser ces deux nootropes ensemble permet d’améliorer les bienfaits de la caféine sur la concentration, par rapport à la consommation de la caféine ou de la L-Théanine isolées. En plus, la L-Théanine permet d’être plus relaxé et de diminuer l’anxiété.

Quant au dosage, on sait que le ratio L-Théanine/caféine doit être de 2:1. Avec ici 200mg de L-Théanine pour 100mg de caféine, on voit donc que le dosage optimal est bien respecté.

Rhodiola Rosea – 300mg (standardisé à 3% de rosavines et 2% de salidrosides)

La Rhodiola est le troisième ingrédient qui compose Noomind. C’est une herbe scandinave, considérée comme un adaptogène. Cela signifie qu’elle permet de combattre les effets du stress, qu’il soit physique ou mental, et logiquement d’améliorer le bien-être.

Diminuer les effets du stress est important car celui-ci peut avoir des conséquences graves pour l’organisme. Mais ce n’est pas tout: généralement utilisée par les sportifs pour améliorer leur concentration, elle augmente l’énergie physique et rend plus endurant. C’est ce que j’aime particulièrement chez les adaptogènes comme la Rhodiola: ils sont polyvalents.

Le dosage de 300mg correspond au dosage standard. Mais il mérite qu’on s’y intéresse de plus près: puisque c’est une herbe, elle renferme tout un spectre de molécules différentes. Et celles qui nous intéressent plus particulièrement sont les rosavines et les salidrosides, qui sont les substances actives de la Rhodiola. Les rosavines contribuent au côté anti-stress de cette herbe, alors que les salidrosides contribuent plutôt à son côté stimulant.

Dans le produit Noomind, on a 3% de rosavines et 2% de salidrosides dans ces 300mg de Rhodiola. Cet extrait est donc plutôt équilibré et devrait alors apporter un effet anti-stress et un boost d’énergie physique, contrairement à d’autres produits contenant de la Rhodiola, qui eux n’apporteront généralement que l’un ou l’autre.

Bacopa Monnieri – 300mg (dont 25% de bacosides)

Quatrième ingrédient du Noomind, la Bacopa. Je la recommande souvent aux étudiants pour ses bienfaits sur la mémoire et son effet anxiolytique, plus marqués que celui de la Rhodiola, que je trouve parfaits pour pouvoir passer des examens en toute sérénité.

Comme la Rhodiola, c’est aussi un adaptogène, et ses effets sont comparables aux siens. La plus grande différence: elle possède en plus des effets sur la mémoire à court terme et à long terme quand elle est prise pendant au moins 8 à 12 semaines.

Mettre plusieurs adaptogènes dans un supplément est une bonne stratégie, car ce sont des nootropiques qui synergisent bien ensemble. Autre intérêt remarquable de la Bacopa: elle améliore l’attention visuelle, et c’est un point particulièrement intéressant sur lequel je reviendrai plus tard.

Quant au dosage utilisé, il dépend du contenu en bacosides de l’extrait. Ici, on a 300mg de Bacopa, avec 25% de bacosides, soit 75mg de bacosides. C’est suffisant pour en obtenir des effets, mais le dosage n’est pas optimal.

Je regrette donc que le dosage ne soit pas doublé (600mg pour ainsi obtenir 150mg de bacosides) pour maximiser les effets de la Bacopa Monnieri. Aussi, on sait qu’il arrive que la Bacopa rende un peu somnolent chez certains consommateurs. On va donc voir si cela est un problème ou non lors du test qui va suivre !

L-Tyrosine – 300mg

La L-Tyrosine constitue le cinquième et dernier ingrédient du Noomind. C’est un acide aminé précurseur de la dopamine et de l’adrénaline, des neurotransmetteurs qui sont impliqués dans la concentration, la transmission de l’information et la stimulation mentale. C’est aussi un précurseur de la T3, une hormone sécrétée par la thyroïde qui augmente la vitesse à laquelle le corps carbure.

Si la L-Tyrosine est déjà synthétisée par le corps, il est prouvé qu’une supplémentation apporte des bienfaits pour diminuer le stress et la fatigue, ainsi que pour améliorer la concentration.

C’est un nootropique populaire que l’on retrouve dans le stack de beaucoup de consommateurs de nootropiques.

Le dosage de 300mg, bien que plutôt bas, est compris dans la fourchette d’utilisation normale d’un supplément de L-Tyrosine.

Si j’avais conçu le supplément, j’aurais plutôt utilisé 500mg à 1g de L-Tyrosine à la place. Mais peut-être que c’est suffisant, puisque ce n’est pas un supplément consommé de manière isolée ici, mais bien avec 4 autres nootropiques, qui ont potentiellement un effet synergique avec elle. On va voir… il n’y a plus qu’à tester !

Vérification du certificat d’analyses

Pour terminer l’analyse des ingrédients, il faut faire ce qu’il y a de plus important quand on choisit un produit et/ou un vendeur: vérifier s’il y a un certificat d’analyses, et s’il correspond bien à ce qu’on nous dit sur le site de Noomind.

Alors oui, il y a bien un certificat d’analyses disponible sur le site, et trouvable très facilement. Cela donne déjà un indice très positif sur l’honnêteté et la transparence du vendeur.

En vérifiant, on constate que les produits utilisés sont bien ceux qui sont annoncés, et que la Bacopa a même 28% de bacosides et non 25%, ce qui est mieux que ce qui est annoncé par le vendeur et se rapproche déjà un peu plus des 50% que j’aurais préféré !

Pour la Rhodiola, on voit aussi que l’extrait contient bien 3% de rosavines, et 2,7% de salidrosides, ce qui est un peu mieux que les 2% annoncés par le vendeur.

Plus important encore, on voit bien que le produit ne contient pas de métaux lourds, ni pour l’extrait de Rhodiola, ni pour l’extrait de Bacopa.

C’est très bien car les plantes ont tendance à concentrer les métaux lourds dans leur organisme. C’est donc un point à vérifier systématiquement car ce n’est pas le cas de tous les suppléments, et les métaux lourds sont toxiques pour l’organisme.

Enfin, on voit aussi que la caféine, la L-Théanine et la L-Tyrosine sont purs et n’ont aucune contamination.

Pour finir, le produit est fabriqué en France dans un laboratoire pharmaceutique certifié ISO 9001 et ISO 22000, des certifications qui garantissent l’application des Bonnes Techniques de Fabrication (BPF) et des Bonnes Pratiques d’Hygiène (BPH). On est sûr avec ça qu’il n’y a aucun doute à avoir quant à la qualité du produit !

Mon avis sur Noomind

Avant toute chose, sachez que le récit qui va suivre est basé sur mon ressenti personnel, et que l’expérience peut varier selon les consommateurs. Vous pourriez très bien ressentir plus d’effets que moi, comme vous pourriez en ressentir moins, mais sachez que l’avis que je donne est sincère, mais ne concerne que mon expérience qui m’est propre.

Réception du colis

J’ai reçu le produit seulement 2 jours après ma commande. Pas mal, moi qui suis habitué à attendre au moins une semaine en commandant des nootropes qui viennent des Etats-Unis, et non pas de France.

Dans le colis, je découvre la boîte du Noomind. C’est bien celle qui est montrée sur le site, aucun bémol. J’aime bien son packaging: sobre et naturel, il inspire confiance.

Enfin, ouverture de la boîte: les gélules sont de couleur ocre, ce qui correspond bien à la couleur à laquelle on pourrait s’attendre pour un supplément qui renferme de la Rhodiola et de la Bacopa. Comme dans beaucoup de suppléments, il y a aussi un petit sachet déshumidificateur à l’intérieur de la boîte, ce qui a pour but que les gélules ne collent pas entre elles et ne se cassent pas avec le temps.

Le test

L’heure fatidique est enfin arrivée. Il est 11h quand je commence à tester le fameux Noomind. Comme le flacon le suggère, je prends deux gélules (à jeun), que je fais passer avec un grand verre d’eau. Les gélules sont un peu grosses, mais ce n’est pas dérangeant.

20 minutes plus tard, je commence à sentir une petite différence, comme si j’avais un peu plus d’énergie, mais je ne suis pas sûr.. c’est un peu la même sensation que d’avoir bu une tasse de café. Peut-être que c’est la caféine du produit qui commence à faire son effet. Rien de transcendant pour le moment.

30 minutes plus tard, il se passe quelque chose d’inattendu. J’ai l’impression d’être comme endormi. Peut-être que c’est la Bacopa contenue dans le Noomind qui me rend somnolent, comme le ressentent parfois certains consommateurs de Bacopa. J’espère que c’est juste passager et que ça ne va pas durer.

1h plus tard, je commence à vraiment ressentir les effets du produit. Ouf, la somnolence que je ressentais avant est partie. Maintenant j’en suis certain. Je sens que j’ai plus d’énergie et je me sens d’attaque pour la journée. Là, je me rends compte que 30 minutes, c’était vraiment trop peu pour juger des effets. Je me sens beaucoup plus stimulé, concentré et motivé, et c’est assez différent d’une simple tasse de café.

1h30 plus tard, un grand sentiment de clarté, de calme et de paix commence à s’installer. Ca ne surplombe pas la stimulation que j’ai commencé à ressentir juste avant, mais ça la mitige un peu, et c’est pour le mieux ! J’arrive encore mieux à diriger mon attention qu’avant. C’est comme si plus rien autour de moi ne pouvait me déranger. Je suis dans ma bulle, mais sans rêvasser: j’ai envie d’être productif.

Contrairement à d’habitude, je n’ai plus envie de procrastiner, de me divertir sur Youtube, sur Facebook, ou en regardant des séries. J’ai l’impression de ne jamais fatiguer. Et le travail que j’effectue ne me dérange pas, il me fait même plaisir ! C’est donc ça, être “in the zone”? C’est tout simplement génial. Pour l’instant, ce stack de nootropiques surpasse largement mes attentes. Le produit est puissant.

L’effet a duré jusqu’à 17-18h, en diminuant graduellement aux alentours de 16h. Heureusement, pas de crash une fois les effets finis, contrairement à d’autres suppléments que j’ai pu essayer ou à du café classique. Le supplément a donc une durée d’action allant de 5h à 6h.

J’ai donc réitéré ce test tous les jours pendant 1 mois, jusqu’à ce que le flacon de Noomind soit vide, afin de vérifier si on en tire plus de bienfaits sur la durée, comme suggéré par le site. J’ai remarqué que l’état de somnolence qui accompagnait le début de la prise du produit ne venait pas à chaque fois, mais que cela variait d’une prise à une autre. Il dure généralement 30 minutes, mais n’est pas dérangeant, car une fois terminé, plus de soucis, et on est enfin concentré. Après plus d’expérimentation, j’ai réussi à isoler un facteur récurrent: ce problème de somnolence n’arrivait que lorsque je prenais le Noomind à jeun. Voilà l’explication pure et simple !

Donc, il vaut mieux consommer le Noomind avec un repas. Non seulement pour éviter cet état de somnolence, mais aussi car certains de ses ingrédients ne peuvent être absorbés que en présence d’autres nutriments: en effet, en le prenant à jeûn, j’ai ressenti moins d’effets qu’en le prenant avec un repas.

Avec le temps, on dirait que cet état “in the zone” vient de plus en plus facilement au fur et à mesure des jours où je prends du Noomind. Une pause de 1 ou 2 jours de temps en temps chaque semaine semble encore améliorer l’efficacité du produit.

En toute logique, ça permet d’éviter l’accoutumance. Et si on regarde bien sur le site (dans la F.A.Q.), il est conseillé de monter jusqu’à 3 gélules par jour quand l’effet diminue pour éviter l’accoutumance. Ce n’est pourtant pas un problème que j’ai rencontré en faisant cette pause dans l’utilisation pendant 1 ou 2 jours chaque semaine, donc je ne suis jamais monté à 3 gélules, car pour moi les effets étaient consistants à chaque prise du produit.

Un autre effet du Noomind que j’ai remarqué et sur lequel je tiens à communiquer est l’amélioration de l’attention visuelle (qui viendrait de la Bacopa, comme vu dans l’analyse des ingrédients).

J’ai vu une grande différence sur ma vision périphérique qui a été augmentée quand je prenais le produit. C’est comme si mon champ de vision était élargi et que je pouvais mieux voir ce qu’il y avait aux extrémités, j’avais une meilleure vision d’ensemble. Je pense que ça peut être super pour les sportifs, et plus spécifiquement pour les sports collectifs comme le basket, le rugby ou le football, mais aussi les sports de combat, où c’est important de voir où sont les adversaires et ce qu’ils font.

Il semblerait donc que mes à priori sur le dosage de la Bacopa, bien que fondés, aient été contredits par l’efficacité du produit. Une très bonne surprise, donc !

D’ailleurs, si vous prenez déjà du café/thé quotidiennement, sachez que même si Noomind contient déjà de la caféine, cela n’est pas un soucis. C’est aussi mon cas et cela n’altère en rien la prise du produit. D’après mon expérience, cela ne fait qu’ajouter de l’énergie à celle que le produit procure déjà.

Aussi, j’ai beaucoup aimé le prendre avec de l’Ashwagandha (300mg) de temps en temps, qui accroît encore la sensation de calme que le Noomind me procure.

Alors, promesses tenues?

Quand le créateur de Noomind promet de “passer à la vitesse supérieure”, il ne croît pas si bien dire. Grâce à ce stack de nootropiques, je suis plutôt passé deux vitesses au-dessus ! Une excellente surprise.

Avec le combo caféine + L-Théanine qu’il contient, ce produit est parfaitement adapté à l’usage occasionnel. L’ajout de la Rhodiola, de la Bacopa et de la L-Tyrosine en fait un produit redoutable, qui convient aussi aux utilisateurs plus réguliers. Le dosage et les ingrédients, bien choisis, agissent en synergie et permettent d’obtenir un produit de qualité, qui peut convenir à tout le monde, quels que soient vos objectifs et vos besoins. Je recommande fortement!

Edit: Et parce que je suis gentil, je vous ai trouvé un code de réduction exclusif pour les lecteurs de mon site. Utilisez le code nootropique5 pour obtenir 5% de réduction dans votre panier ! 😉

Et vous, qu’en pensez-vous?

Si vous avez testé ce stack, n’hésitez pas à nous partager votre avis en commentaire!

Ou peut-être que vous vous posez encore d’autres questions sur ce stack, ou hésitez entre plusieurs? Dans tous les cas, donnez-nous votre opinion en commentaires (ci-dessous), ou posez-nous des questions plus privées via notre formulaire de contactNous sommes ravis d’aider la communauté grandissante. 🙂

Cet article comporte 9 commentaires

  1. Bonjour,
    Tout d’abord, merci pour votre travail, le site est très instructif!
    Est-ce que vous auriez eu l’occasion, de le comparer à d’autres “stacks” comme mind lab pro ou noocube? Ils semblent avoir beaucoup de succès, les retour sont très positifs, surtout pour mind lab pro bien qu’il soit un peu plus cher.
    Bonne journée,

  2. Bonjour Sam,

    Merci pour le compliment, je suis content que le site te plaise! 🙂

    Je n’ai pas encore eu l’occasion de comparer Noomind à d’autres stacks, mais je devrais effectivement recevoir du MindLab Pro (qui semble être un produit honnête) pour pouvoir le tester à son tour d’ici quelques semaines, et la même chose arrivera pour Noocube. Je suis un peu réticent quant aux ingrédients de Noocube cependant car leurs dosages ne sont pas clairement indiqués et gardés secrets, ce qui est une pratique le plus souvent douteuse destinée à cacher les faibles doses utilisées pour chaque ingrédient qui le compose. De même, ils ne sont pas produits en France et il est donc plus difficile de leur faire confiance qu’à Noomind.

    Enfin, leur marketing semble absurde et les faux avis abondants (notamment ceux présentés directement sur leur site). Je le testerai donc bientôt pour voir de quoi il retourne, et s’il s’agit d’une arnaque, ou au contraire d’un produit totalement efficace, vous serez les premiers au courant! 😉

  3. Je ne suis pas familier avec le “Oat Straw” (foin d’avoine) et le “AC-11” (qui correspond à une formule déposée de l’ingrédient “Cat’s Claw”). Ils sont peu populaires en tant que nootropes. Je vois aussi que le dosage de l’Alpha GPC semble vraiment très faible, mais le reste a l’air OK.

    En tout cas, merci pour le document! 🙂
    Je vais m’intéresser à Noocube plus en détails, et je publierai tout ça quand j’aurai reçu et testé le produit.

  4. J’ai tester Noocube, j’aimerai avoir un avis dessus parce que c’est le premier que j’ai pris mais franchement j’ai vu aucun changement… donc pub? Ou c’est moi ? J’aimerai avoir un avis aussi du coup parce que j’ai plus pris de pilule du coup (jai testé 3j)

  5. Si vous en avez vraiment 1 efficace a me proposer pour voir une vraie différence pour la 1ere fois, je suis preneur mdrrrr

  6. Je te recommande d’essayer Noomind, car j’ai aussi eu de très bons retours des lecteurs dessus, donc je pense qu’il fonctionne bien pour beaucoup de personnes. Sinon, tu peux essayer le stack caféine+théanine qui ne fait plus douter de lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *