Nouveau sur le site? Lisez notre

GUIDE POUR DÉBUTER
Oxiracetam-concentration-energie

Oxiracétam: concentration et énergie

Le monde des nootropiques est dominé par la famille des racétam. Non seulement les racétam sont les nootropes les plus vieux et les plus étudiés, mais c’est aussi ceux-ci que la majorité des utilisateurs de nootropes trouvent les plus efficaces dans leur stack de nootropiques. Pourquoi ne pas ajouter l’Oxiracétam au votre?

Depuis la découverte des racétam, beaucoup de composés dérivés ont émergé et représentent des alternatives viables pour les personnes aimant la famille des composés racetam, et souhaitant découvrir ce que ceux-ci ont de plus à leur offrir. En raison de la variabilité des effets subjectivement ressentis, beaucoup d’utilisateurs ont leurs propres favoris. L’une des variétés les plus populaires est l’Oxiracétam.

Qu’est-ce que l’Oxiracétam?

L’oxiracétam (4-Hydroxy-2-oxopyrrolidine-N-acetamide) est un composé nootrope de la famille des racétam, et est un dérivé structurel très proche du piracétam. Plus puissant que le piracétam, l’oxiracétam est considéré comme l’un des plus stimulants de la famille racétam, mais cela en fait aussi un composé un peu plus cher que le piracétam.

Comparé à d’autres composés de la même famille, il possède une biodisponibilité élevée (= facile à assimiler) lorsque pris de manière orale. Et c’est sans doute l’une des choses que les gens préfèrent avec ce composé.

L’oxiracétam est commercialisé sous les noms de Neuracetam, Neuromed ou encore de Neuropia en Corée du Sud. Il n’existe pas de dénomination commerciale pour cette molécule dans les pays européens.

Les nombreux bienfaits apportés par l’Oxiracétam

L’oxiracétam est tout d’abord convoité pour sa capacité à améliorer les performances cognitives et la concentration: il améliore la mémoire et vous aide à apprendre plus efficacement. En effet, les études ont montré qu’il soutient les processus de mémoire sémantique, le rappel verbal, et les capacités de lecture.

Contrairement à la plupart des racétam, celui-ci possède de légères propriétés stimulantes. Ce boost énergétique est d’une aide indubitable pour ceux ayant besoin d’améliorer leur cognition, en même temps que leur vigilance, tels que les étudiants universitaires préparant un gros examen, ou les dirigeants d’entreprise s’apprêtant à prendre de grosses décisions.

Beaucoup d’utilisateurs rapportent aussi avoir une amélioration des perceptions sensorielles (vivacité des couleurs, appréciation du son, meilleure « visibilité » générale de leur environnement), et même de leurs réflexes et de leurs capacités de réflexion technique et de résolution de problèmes complexes, en consommant de l’oxiracétam.

La puissance de ce composé peut être renforcée en consommant de la choline, qu’elle soit dans votre alimentation ou apportée par supplémentation, car ce composé augmente la synthèse d’acétylcholine, nécessitant donc plus de choline pour fonctionner adéquatement.

Mécanismes de l’Oxiracétam

Les capacités stimulantes de l’oxiracétam sont dues à son influence sur le système cholinergique, qui facilite la stimulation cérébrale, en augmentant la conversion de la choline en acétylcholine. Ce même mécanisme est supposément la cause de ses capacités à améliorer les capacités cognitives, et plus particulièrement la mémoire.

Mais ce n’est pas tout, car l’amélioration du rappel verbal et de la vitesse de lecture sont attribuées au moins partiellement par la capacité de l’oxiracétam à améliorer, de manière semi-durable, la neurotransmission dans certaines synapses.

Il partage aussi le mécanisme que possèdent toutes les molécules de la famille racétam, à savoir que c’est un modulateur allostérique positif des récepteurs AMPA, récepteurs eux aussi responsables de l’apprentissage et des fonctions mémorielles. Il existe plusieurs types de récepteurs AMPA, et il est possible que ceux activés soient différents des autres racétam.

Enfin, l’oxiracétam stimule de manière égale les récepteurs NMDA, plus spécifiquement liés à l’apprentissage que les récepteurs AMPA.

Dosage de l’Oxiracétam

Le dosage recommandé est de 800mg à 1500mg, répartis en une ou deux fois par jour respectivement.

Comme il est hydrosoluble, l’oxiracétam fonctionne mieux lorsque pris à jeûn car vous en absorbez une plus grande quantité avec le ventre vide.

Sa biodisponibilité est de 60 à 80%, l’effet maximal se fait ressentir entre 1 et 3h après ingestion, et sa demi-vie est de 8h.

Même si les propriétés stimulantes de l’oxiracétam sont assez légères en comparaison à celles d’autres stimulants, elles sont assez puissantes pour intéragir avec votre capacité à trouver le sommeil, il n’est donc pas recommandé de le prendre avant de se coucher.

Comme avec la majorité des racétam, il est recommandé de consommer une source de choline en parallèle (Alpha-GPC, Citicoline ou Choline Bitartrate) afin d’en augmenter l’efficacité et d’éviter les maux de têtes si vos niveaux de cholines venaient à être trop faibles.

L’Oxiracétam en résumé:

  • Plus puissant que le Piracétam
  • Améliore concentration et perceptions sensorielles
  • Améliore la réflexion technique et la résolution de problèmes complexes
  • Il vaut mieux le prendre à jeûn et loin du coucher
  • Léger effet stimulant

Où acheter de l’Oxiracétam?

Crédits 1 2 3

Cet article comporte 1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *