Nouveau sur le site? Lisez notre

GUIDE POUR DÉBUTER
Idra-21-nootropique

IDRA-21: plus puissant que l’Aniracétam

Attention: L’IDRA-21 est un RC (Research Chemical), ou composé chimique pour la recherche. A ce titre, nous n’encourageons pas son utilisation pour la consommation humaine, et relatons seulement les effets ressentis par les utilisateurs téméraires qui s’y sont essayés. Cet article est rédigé à titre informatif seulement.

Qu’est-ce que l’IDRA-21?

Développé en 1995, IDRA21 est un nootropique relativement nouveau. Il fonctionne comme stimulateur d’ampakine, et est actuellement sujet de recherches pour l’amélioration de la mémoire et des performances cognitives, pour ses capacités stimulantes ainsi que pour inverser les déficits cognitifs.

Ce composé serait 10 à 30 fois plus puissant que l’Aniracétam pour inverser les effets induits par l’alprazolam ou la scopolamine, à savoir un handicap pour l’apprentissage.

Anecdotiquement, ses utilisateurs rapportent que les effets cognitifs sont similaires à l’Aniracétam, seulement en plus puissant et en plus prolongé.

Mécanismes d’action de l’IDRA-21

Ce composé appartient à une classe connue sous le nom d’ampakines. Ce sont des modulateurs allostériques des récepteurs AMPA dans le cerveau. (ndlr: facilite la fixation des molécules sur les récepteurs AMPA du cerveau)

Ces récepteurs sont responsables de la rapidité de la transmission des informations à travers les synapses, et sont impliqués dans la plasticité synaptique.

L’IDRA21 fonctionne par modulation positive de ces récepteurs. Il préviendrait donc la désensibilisation des récepteurs AMPA, et par conséquent augmenterait les réponses synaptiques et améliorerait la mémoire et l’apprentissage de ses utilisateurs.

Selon d’autres recherches, l’IDRA21 pourrait inverser les effets induits par l’alprazolam ou la scopolamine par potentiation à long terme entre les synapses dans le cerveau.

Effets de l’IDRA-21

Les effets bénéfiques de ce nootropique sont nombreux: amélioration de la cognition, de l’adresse à effectuer des tâches, augmentation de la mémoire à court terme ainsi que neuroprotection.

Il possède des effets thérapeutiques contre la dépression et la schyzophrénie et possède des effets contre le déficit cognitif induit par l’alprazolam ou la scopolamine.

Dosage de l’IDRA21

Le dosage recommandé est de 5 à 25 mg à prendre oralement.

Les effets sont assez prolongés: ils durent jusqu’à 48h après une unique dose.

Les taux d’absorption selon les voies d’administration sont peu connues, mais la voie orale semble être suffisamment efficace pour être utilisée.

Il est vivement déconseillé d’utiliser d’autres nootropiques augmentant les taux de glutamate en même temps que l’IDRA21.

Précautions et effets secondaires

L’IDRA21 est un ampakine puissant. En trop grosse quantité, l’activation des récepteurs AMPA empire les dommages neurologiques déjà présents sur un hippocampe endommagé. Administré chez les rats, accompagné de glutamate, ce composé tue les neurones de l’hippocampe par excitotoxicité des récepteurs AMPA.

Cela est potentiellement dangereux même en petite quantité chez les personnes atteintes de maladies ou handicap activant excessivement les récepteurs AMPA. Ne pas prendre si vous êtes sujet aux AVC/vous avez des problèmes de coeur.

En bref, les doses d’IDRA21 induisant une neurotoxicité étaient extrêmement supérieures aux doses normales d’utilisation pour l’augmentation des capacités cognitives chez les rats et les singes, poussant les scientifiques à conclure que ce composé n’est pas neurotoxique lorsqu’utilisé à de faibles doses.

Crédit 1 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *